Education musicale selon Edgar Willems

Edgar Willems né en Belgique en 1890 était un pédagogue, contemporain de Piaget qui a participé au courant de la pédagogie active dans le domaine musical. Il met sur pied des cours d’éveil musical pour les tout-petits de 3 ans puis 2 degrés d’éducation musicale qui mèneront l’enfant au pré-solfège avant de pouvoir commencer l’étude d’un instrument.

Les leçons d’éducation musicale se composent des quatre domaines suivants qui sont abordés aux travers d’activités permettant à l’enfant d’intégrer les notions musicales de manière naturelle par le jeu : Audition - Chansons - Frappés - Mouvements corporels. 

L’éveil musical propose des jeux de découverte du son et de ses propriétés par le biais d’un matériel sonore varié qui permettront de développer la sensorialité et la mémoire auditives du tout-petit ; les comptines, chansons courtes et mouvements en musique vont contribuer à la détente, à la coordination psychomotrice et vont faciliter son développement langagier, social et affectif.

Puis l’enfant plus grand va développer son sens mélodique et son intonation par l’apprentissage d’un répertoire de chansons d’intervalles ; son sens rythmique grâce aux instruments de percussions ; sa conscience corporelle et son sens de l’organisation spatiale grâce aux mouvements corporels. Au dernier niveau du pré-solfège, l’enfant sera capable de lire le nom des notes de chansons et de les chanter en les jouant sur un métallophone, ce qui sera un prérequis pour l’étude de l’instrument de son choix ; les instruments mélodiques pourront être abordés avec aisance grâce à une ouïe affinée.

L’objectif de cette méthode est de permettre à l’enfant de vivre les phénomènes musicaux instinctivement avant de les percevoir avec sa sensibilité puis finalement d’en prendre conscience.